real-estate-tag-line

Le Cameroun

vu par Jean Marc Henry

Somalia fund for social and économic development

Je suis Jean Marc Henry, expert spécialisé sur le marché Africain.<br/> Je travaille pour la paix et le développement économique grâce aux ressources et aux potentiels des pays.<br/> Fondateur de Somalia Fund For Social and Economic Development, chargé de mission Institutions & Diplomatie pour la paix.

Lire la suite

L’amour de son voisin quel qu’il soit, d’où qu’il vient sans aucune distinction

L’amour de son voisin, quel qu’il soit, d’où qu’il vient, sans aucune distinction Quel que soit le chemin que vous prenez, vous ne sortirez jamais de ce cercle de fer : Aime ton prochain comme toi-même. Aimer ton prochain, cela t’est impossible? Alors fais comme si tu l’aimais. Il est difficile d’aimer son prochain comme soi-même, et pourtant c’est facile...

Lire la suite

Ne pensez point de mal l’un de l’autre.

Ne pensez point de mal l’un de l’autre. La médisance est une affection contagieuse qui fait d’énormes dégâts au sein de la communauté humaine. C’est une authentique calamité dont la gravité et l’ampleur dans notre société sont cause de conflits permanents. La médisance en tant que maladie de l’esprit est un obstacle à l’épanouissement moral. Il n’est pas uniquement défendu...

Lire la suite

La honte d’être un homme sans valeur

Honte de soi, de son histoire, de son image, de ses origines ou, tout simplement de situations vécues, le sentiment de honte fait souvent figure de choléra dans le panel émotionnel. J’ai honte d’une humanité qui pratique le génocide, qui ne cesse de guerroyer, qui défaille en permanence, et ne cesse de voir se succéder des hontes historiques : honte...

Lire la suite

Que serait la vie s’il n’y avait pas la mort

Que serait la vie s’il n’y avait pas la mort ? Qui oserait la vivre ? Car seule la peur, d’ailleurs absurde, de la mort, nous aide à prolonger la vie jusqu’aux déserts de la vieillesse. La mort est en effet une réalité qui nous rattrape tous à un moment ou un autre, nous sommes tous concernés par elle. Elle...

Lire la suite

Pour le changement

Pour le changement Les conflits entre les peuples viennent de la séparation que les hommes mettent entre eux. Les hommes se reconnaissent similaires à certaines personnes et différents d’autres personnes. Ils font des distinctions. Ils forment des groupes, des communautés, des clans. De la sorte, ils se rapprochent de quelques personnes, et ils se séparent des autres. Il est possible...

Lire la suite

La conscience n’est jamais assurée de surmonter l’ambiguïté et l’incertitude de l’homme

La conscience n’est jamais assurée de surmonter l’ambiguïté et l’incertitude de l’homme. Nous demandons légitimement à la pensée qu’elle dissipe les brouillards et les obscurités, qu’elle mette de l’ ordre et de la clarté dans le réel de l’homme. D’abord, lorsque les gens disent « la vie c’est complexe « , en fait, ils veulent dire « je suis incapable »....

Lire la suite

Les hommes scrutent le mystère divin

Les hommes scrutent le mystère divin. A notre époque où le genre humain devient de jour en jour plus étroitement uni et où les relations entre les peuples se multiplient, les hommes attendent des diverses religions la réponse aux énigmes cachées de la condition humaine qui, hier comme aujourd’hui, agitent profondément le cœur humain. De tout temps, des hommes de...

Lire la suite

Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux

 » Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux » signifie – qu’il faut être fier de ce que l’on est et qu’il faut le montrer l’affirmer – que l’on a le courage de ses actes, de ses pensées – que l’on ne craint pas le jugement des autres, que l’on assume ses propos En ayant cette attitude on revendique,...

Lire la suite

Celui qui n’a pas aimé follement une fois dans sa vie

Celui qui n’a pas aimé follement une fois dans sa vie, le pauvre, restera seul jusqu’à la fin de ses jours. Un sommeil sans rêve serait une torture, le coeur en souffrirait continuellement la vision de l’être aimé ne fait qu’attiser l’amour tapi au fond du cœur. Cauchemar serait l’indifférence ou la négligence de l’aimer(e). Pour faire l’amour, il faut...

Lire la suite

22 hours ago

Jean Marc Henry

LE MÉPRIS DES DIRIGEANTS ENVERS LE PEUPLE

Le monde est un vaste échiquier. Des cavaliers et des pions sont habillement manipulés par le monarque et sa cour.

Mais une vague jaune a envahi le terrain de jeu. Le mouvement des Gilets Jaunes né en France n'est que le début d'un déferlement européen et mondial contre la domination des peuples.

En effet la misère est partout. Pourtant pendant longtemps on nous a laissé croire que ce n’était impossible. La misère ?! Non.... pas dans un pays industrialisé comme le nôtre, pas chez nous, nous sommes une puissance mondiale, une démocratie! La misère est réservée aux pays sous développés!

Et voilà que nous réalisons que des millions de gens vivent et meurent dans la pauvreté, ici même, tout près de nous. Et nous réalisons que si nous fermons les yeux sur cette misère, l' histoire se rappellera de notre lâcheté.

Alertés, nous allumons la TV ou la radio pour savoir comment nos dirigeants vont gérer cela. Et la, c’est le choc: MÉDIAS, INTELLECTUELS et POLITIQUES ne parlent que des conséquences économiques pour la France, et de l’irresponsabilité d’un tel mouvement, après l’avoir très nettement minimisé, au passage.
Non, ils n’ont aucune compassion pour les hommes et des femmes qui luttent pour survivre. Voila le vrai visage de nos élites, voilà une réalité qui claque en pleine face.

C’est donc bien de rupture dont on parle aujourd’hui. La rupture entre le peuple et ceux qui mènent le navire dans la seule direction qui leur convient à eux. Le peuple n’écoute plus ni les dirigeants, ni ceux qui sont à leur bottes.

Oui, chers élites, vos gueux sont debout ! Vous ne détruirez pas une patrie de plus pour protéger vos intérêts!

Peut-être n’est ce pas de votre faute, après tout. Depuis le cercle familial, en passant par les plus grandes écoles jusqu’à votre prise de poste, vous n’avez jamais eu l’occasion de côtoyer la réalité de la vie d’une personne lambda. Ou alors vous avez vendu votre âme pour vous fondre dans ce monde par pure ambition, tout comme une bonne part de vos amis journalistes et directeurs de médias.

Non, ce n’est pas votre faute si vous êtes déconnectés de cette réalité du peuple. Aucun problème. C’est la réalité qui vient à vous aujourd’hui. A votre tour de prendre une grande claque en pleine face !

Quel dommage, vous n’avez jamais été aussi prospères, face aux vies humaines sans valeur que vous avez sacrifiées. La vie humaine n’a été que pour vous un moyen d’enrichissement sur une classe ignorant son propre esclavage.

Tout avait été minutieusement calculé, prévu, minuté.

Le schéma est le même dans tous les pays du monde : créer des besoins, faire voter des lois qui paraissent venir combler ces besoins, mais qui vont en fait dans un tout autre sens... Le votre.

Mauvaise nouvelle : la crédulité a ses limites. Et depuis le début des temps de la Création, la vie trouve toujours son chemin. Cela s’appelle l’instinct de survie. Vous venez de réveiller l’instinct de survie du peuple, et rien ne pourra jamais plus l’arrêter.

A force de diaboliser, de maltraiter, de manipuler les petites gens, malheureusement vous risquez tout bonnement des guerres civiles.

NOUS SOMMES UN SYMBOLE, NOUS LE PEUPLE ET NOUS ÉCRIRONS L'HISTOIRE, NOTRE HISTOIRE ET CELLE DU MONDE ENTIER. NE CÉDONS PAS, NE PLIONS PAS ET ENSEMBLE, NOUS VAINCRONS.
...

View on Facebook

5 days ago

Jean Marc Henry

DIVISER - AVEUGLER - MANIPULER

Voici une stratégie vieille comme le monde, une recette de grand mère qui marche à tous les coups : montez les gens du peuple les uns contre les autres, faites monter la haine qui les empêche de voir plus loin, et façonnez le tout à votre convenance.

Je vais avant toute chose présenter mes sincères condoléances aux familles de et victimes de Strasbourg. C’est qui c’est passé est un crime envers ces familles, et un crime envers le peuple français tout entier.

Maintenant sachez que le peuple en a assez de la haine, des violences et de l’injustice. Et pour la 1ere fois depuis longtemps, il voit clair .... chers dirigeants, vous ne nous diviserez plus, nous ne sommes plus aveuglés par votre manipulation!

D’ailleurs, connaissez-vous les parfaits outils de manipulation ? On les appelle « terroristes » « islamistes radicalisés » et autres « extrémistes » . Je n’ai pas peur de le dire, ils sont crées de toute pièce pour déstabiliser la masse à la convenance des états.
J'ai passé plus de 25 ans sur le terrain entre l'Iraq, le Yemen, Syrie, Somalie, Afrique etc... Je n’y ai jamais vu de terrorisme contre nous, les occidentaux.
Bien au contraire, ma plus grande protection sur les zones à risque était assurée par des musulmans.

Aujourd'hui, que vous le vouliez ou non, nous, peuple français, sommes solidaires. Nous sommes le peuple français uni dans toute la richesse de sa diversité culturelle, politique ou religieuse.

Nous rejetterons fermement la différence, la manipulation, les privilèges des élites et la misère. Nous nous élevons contre l’utilisation des religions ou de la peur pour diviser.
Nous sommes des femmes et des hommes du même sang, avec les mêmes aspirations : liberté, dignité et paix.

Pensez à l’Afrique : le continent entier à été manipulé à coup d’attentas et de guerres de religions, les drapeaux des pays ont été salis. Est-ce votre manière d’aider l’Afrique ? Le seul résultats visible sont des milliers de familles détruites pour votre intérêt personnel.

Aucun peuple au monde ne doit avoir à vivre encore cela.

Désormais, nous sommes tous des citoyens alertes et nous avons ouvert les yeux sur la domination.
Nous n'accepterons plus d'être écrasés comme de vulgaires cafards.
Nous n’accepterons plus d’être manipulés au bon vouloir de certaines personnes.

Marchons tous ensemble, qui que vous soyez, d’où que vous veniez, et affirmons haut et fort que nous ne sommes plus les moutons que les gouvernements veulent façonner.

La radicalisation n’est qu’un moyen pour pouvoir renforcer le pouvoir des élites. S’ils n’avaient pas creusé la différence entre nous, s’ils n’avaient pas semé la peur et la haine, il n'y aurait pas d’élites.

Nous ne lâcherons rien, nous ne nous diviserons plus.
...

View on Facebook