real-estate-tag-line

La conscience n’est jamais assurée de surmonter l’ambiguïté et l’incertitude de l’homme

La conscience n’est jamais assurée de surmonter l’ambiguïté et l’incertitude de l’homme.

Nous demandons légitimement à la pensée qu’elle dissipe les brouillards et les obscurités, qu’elle mette de l’ ordre et de la clarté dans le réel de l’homme.

D’abord, lorsque les gens disent « la vie c’est complexe « , en fait, ils veulent dire « je suis incapable ». Le mot complexe est un mot bouche-trou qui nous permet d’éviter ou d’expliquer ce qui a cessé d’être simple.
Autrement dit, la complexité est un défi que nous rencontrons dans la vie de tous les jours.

Pour aider les gens à comprendre ce qu’ils appellent la vie complexe. Elle a pour but de relier ce qui, dans notre perception habituelle, ne l’est pas.
Elle nous éclaire sur la connaissance qui est un phénomène, dont nous avons besoin pour prendre des décisions, affronter la vie dans tous les domaines. Car le plus grand risque, dans la vie, c’est de se tromper dans ses choix.

L’humanité deviendra-t-elle meilleure ? Peut-être mais avec tellement de risques de destruction… Et c’est là le problème : maîtriser cette évolution.
Nous devons réfléchir alors que nous sommes des somnambules de la vie.

Je crois qu’il y a de l’inconnu connaissable.
Je crois aussi que nous ne savons à peu près rien de ce qui est fondamental. C’est ça l’inachèvement de la connaissance…
Donc, je poursuis. Je recommence je recommence je recommence…

ET VOUS ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.