real-estate-tag-line

l’esclavage de l’homme

Quand un peuple n’ose plus défendre sa liberté, il est mûr pour l’esclavage. comme quand l’homme s’habitue à voir les autres porter les chaînes de l’esclavage, c’est qu’il accepte lui-même un jour de les porter.

Disons nous et disons à nos enfants que tant qu’il restera un esclave sur la surface de la Terre, l’asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière.

Faites-vous le compagnon du tyran, et vous serez bientôt son esclave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi vous devez absolument savoir la vérité

Beaucoup de gens ne voient pas l’intérêt de connaitre la vérité sur toute sorte de choses, pourtant il est important de savoir, car dans les périodes de tribulations profondes ou de troubles, le savoir de la vérité peut aider et encourager les personnes de continuer à vivre, la vérité n’est pas une chose facile à entendre quand nous sommes bombardés de mensonges et de propagandes constamment, mais dans un période de paix la vérité est quelque chose qui se déguste et qui se savoure, c’est le plat de résistance comme qui dirait.

La vérité n’est pas la réalité, la vérité c’est ce que vous faites de la réalité, et la réalité c’est ce que vous faites des faits. La vérité n’est ni négative ni positive, vous faites ce que vous voulez de la vérité, si je vous dis que le monde est contrôlé par une élite sans scrupule ça c'est la vérité .
...

View on Facebook

Ceux qui cachent leur souffrance le plus longtemps sont souvent ceux qui ont le plus de cœur.

Avoir du coeur

Avoir du cœur, ce n’est pas être faible ou mettre en péril ses chances de réussite dans la vie. Bien au contraire. Les hommes et les femmes de cœur, ceux qui prennent le temps d’accueillir et de découvrir l’autre, ceux qui ont la patience de la bonté ou l’audace imprévisible de la confiance, ont plus de chance de faire avancer finalement le monde que les violents ou les haineux, les égoïstes ou les insolents.

Avoir du cœur, c’est penser à son bonheur, mais aussi à celui des autres. Mais ça sert à quoi d’avoir un cœur ? Tout simplement à aimer et aussi à être aimer. Malheureusement, les femmes assimilent la gentillesse des hommes à de la faiblesse et les hommes assimilent la gentillesse des femmes à un manque de caractère.
Il y a des gens peu intelligent qui on un vrai sens de l’affection comme il y a des gens très intelligents qui on du mal à savoir aimer. Un élan spontané de générosité ne demande pas d’intelligence particulière.

Une personne qui a un cœur en or c’est quelqu’un qui sera là, sans rien demander en retour car tout ce qu’il fera sera fait de bon cœur et non par profit. C’est la qualité d’une personne capable de faire abstraction d’elle-même pour le bien des autres.
Les gens qui ont un cœur d’or sont souvent pris pour des faibles même si en réalité ce sont eux qui sont les plus forts car il est souvent plus difficile de faire le bien que le mal.
C’est souvent les gens les plus aimants, ceux au plus grand cœur, qui souffrent le plus, qui sont les premiers enfermés dans la cage de la solitude et de la tristesse… Peut-être parce que ceux qui n’ont pas de cœur ne peuvent pas souffrir. Il faut avoir un cœur pour souffrir. Alors j’imagine que dans la mesure où la douleur est attachée au cœur, elle est proportionnelle à sa taille et à sa sensibilité.

La plupart des gens prennent l’impassibilité pour un manque de cœur, mais c’est qu’ils ne savent pas regarder… car en définitive la personne souffre mais ne le montre pas. Bien souvent, ceux qui prétendent avoir du cœur parce qu’ils souffrent ostensiblement ne voient même pas la souffrance de l’autre. Un cœur qui s’arrête aux apparences et qui passe son temps à pleurer n’est qu’égoïste parce qu’il est entièrement tourné vers lui-même. Ceux qui cachent leur souffrance le plus longtemps sont souvent ceux qui ont le plus de cœur.
...

View on Facebook