real-estate-tag-line

Le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques

Le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques. Chaque grande occasion de la vie est risquée. Si ce n’était pas le cas, tout le monde réussirait, ce qui rendrait ordinaires les gens extraordinaires. Démarquez-vous des autres en étant celui qui peut non seulement prendre des risques, mais qui de plus a du plaisir à le faire. Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon. Si vous oubliez ce que vous avez appris à ne pas faire, vous êtes condamnés à répéter vos erreurs. Plus important encore, ne craignez pas l’échec. Car l’échec est le précurseur de la réussite. Rien de grand ne peut être accompli sans échecs. Suivez les trois R : Respect de soi Respect des autres Responsabilité de tous vos actes Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance. Ce que vous désirez ne sera pas nécessairement bon pour vous. Si quelque chose semble ne jamais fonctionner, comme si le destin intervenait, pensez à lâcher prise ou revenez-y plus tard. L’univers agit de façon mystérieuse et est digne de confiance. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement. Les règles sont faites pour être transgressées. La...

Lire la suite

LA CRAVATE NE TE REND PAS PLUS INTELLIGENT

LA CRAVATE NE TE REND PAS PLUS INTELLIGENT L’Afrique francophone est un endroit insolite où l’intelligence se mesure au nombre de diplômes obtenus. La plupart du temps, ils se baladent en costume-cravate et on les appelle « intellectuels ». Ce sont des gens qui aiment quand ils parlent et que personne ne comprend ce qu’ils disent. Le meilleur compliment qu’on puisse leur faire c’est : « Ton Français là est trop fort. On est perdus. » Ça sonne très bien à leurs oreilles. Au moins ce n’est pas faux : on est bel et bien perdus avec ces gens. Entre-nous, quel est l’intérêt d’ouvrir la bouche si on est le seul à savoir de quoi on parle? La plus grosse forme de bêtise, c’est de posséder le savoir, sans savoir le partager. A quoi servent les diplômes des Africains? A quoi servent leurs titres à l’Afrique? Des agrégés en économie qui ne savent pas qu’avant l’arrivée des Allemands, on utilisait le Khrou comme monnaie au Cameroun, et qui pensent que la finance en Afrique commence en 1945 ? Des financiers experts qui n’avaient jamais entendu parler du compte d’opération du francCFA, avant nos petites vidéos de rien du tout sur Facebook ? Des gens...

Lire la suite

Chers amis

Chers amis d’ici et d’ailleurs qui croyez en une Afrique forte et prospère et qui oeuvrez chaque jour pour un changement véritable. Courage à vous ! Aujourd’hui, je voudrais que nous puissions parler de L’armée. Quel rôle joue l’armée dans le processus de développement de l’Afrique ? Quand je regarde le comportement de L’armée dans certains pays j’ai l’impression qu’ils sont des mercenaires en territoire conquis. L’armée est devenue un moyen d’oppression à la solde des bourgeois de la république. Au lieu de bâtir des nations fortes L’armée fabrique des hommes forts qui se maintiennent au pouvoir en oppriments le peuple. C’est une honte de voir des hommes en armes tirer sur des femmes et des enfants pour aider un hommes à se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple souverain. L’armée peine à suivre la montée de la démocratie en Afrique et mieux L’armée est un véritable poids mort pour l’avancée du processus. L’implication de L’armée dans la politique a des conséquences sur la démocratie. Une armée une vraie doit être neutre et au service du peuple. Triste est de constater que parfois des hommes en armes s’adonnent à des actes ignobles. Violes, voles, assassinats et surtout la...

Lire la suite

Mon Pays c’est toi

Mon pays ce n’est pas cette terre fragile de gravier et de boue où patine l’espoir au fil des jours, ces voitures et ces usines qui fument à longueur de journée, ces badauds qui traînent, le regard hagard dans les rues. Mon pays, ce n’est pas cette terre senteur d’exil où je pousse à peine mes rêves jusqu’à la première lisière du grand jour. Ce n’est pas ces routes bitumées qui courent à perdre haleine, ces sentiers efflanqués qui desservent les campagnes,. ces toits de tôle ondulée devenus tamis. où filtre la fumée épaisse du feu de bois vert que font les femmes, ni ces amas d’ordures et de ferraille qui jonchent le sol, ni ces villas luxueuses qui germent par endroits, ni la mort lente et lâche de ces hommes dégradables. par infusion de misère et de mots creux, ni ces rires qui fusent de l’autre côté de la barrière d’en face. Mon pays ce n’est pas ce mélange criard de clair obscur. où mon cœur épie en vain l’arrivée du jour. Ce n’est point cette terre tatouée de forêts en ruine. où terre et hommes étouffent à petit feu dans la fournaise des jours. Ce n’est pas cette...

Lire la suite

La vie en Afrique

La vie en Afrique En Afrique, il y a pauvreté. On y vit pas dans la gaieté. En Afrique, il y a la guerre. On y retrouve la galère. En Afrique, jusqu’à présent les justices de ses pays piétinent. Ses peuples ne sont pas unis En Afrique, on y trouve beaucoup d’hypocrisie La vie y est trop chère En Afrique, il y a beaucoup de choses à parfaire L’Afrique est gagnée par une atroce terreur Ces peuples vivent dans la frayeur La criminalité gagne de plus en plus du terrain sur le continent L’Afrique est bourrée de mécontents Dans la plupart de ses pays des gens se rebellent Ils passent tout leur temps à tirer sur des innocents de balles réelles Ces innocents sont toujours les victimes Ils sont souvent victimes de crimes commis avec des armes En Afrique, chaque jours à cause des guerres des milliers de personnes meurent Certains d’ailleurs, piquent des crises cardiaques à causes de la peur Les gens sont souvent hantés pour leur survie Ils craignent chaque jour que Dieu fait pour leur vie Voilà, la réalité de l’Afrique Une Afrique dans laquelle ces fils vivent dans des conditions critiques.

Lire la suite

Voilà les seuls conseils

Voilà les seuls conseils , il faut apprendre en silence , le succès est de taille , quand à moi j’aime pas le succès , j’adore la simplicité , rien d’autres , des personnes qui parlent de leurs villages , maraichages , autres qui me font voyager , me rendre heureux , l’hivernage d’autre merci Éloignez-vous le plus possible des personnes arrogantes. Elles peuvent causer beaucoup de douleurs dans votre vie. D’un autre côté, en apprenant à gérer leurs petits écarts, vous arriverez à les aider à mieux s’entendre avec les autres pendant les travaux en équipe, sur leur lieu de travail, pendant des matchs sportifs, etc., seulement si elles sont au courant que vous n’allez pas tolérer leur comportement. Fuir les autres n’est pas toujours une solution, car vous pourriez fuir pour le reste de votre vie ! Assurez-vous que ce n’est pas « vous » qui êtes arrogant. Si vous l’êtes, essayez de le faire diminuer et regarder la situation de manière objective, pas de manière subjective. Même si c’est difficile, ne détestez pas les personnes arrogantes. Elles essaient en général de cacher un passé douloureux, un trait de leur personne qu’elles n’aiment pas ou de se protéger...

Lire la suite

L’impact humain et économique des violences faites aux femmes est considérable

L’impact humain et économique des violences faites aux femmes est considérable. Une femme sur trois sera victime de coups, d’abus, de viol ou d’autres formes de violences au cours de sa vie. Une femme sur trois ! Soit un milliard de femmes à travers le monde, selon les chiffres de l’ONU. Ce triste constat fait des violences à l’égard des femmes, la violation la plus fréquente des droits humains. Les hommes n’ont aucun droit de vie ou de mort sur la femme. La femme est née libre et égale en droit dans nos sociétés. La violence faite aux femmes est la honte de nos sociétés d’hommes. Depuis plusieurs dizaines d’années, la liste des victimes s’allonge. Tous les jours, des femmes meurent sous les coups. Tous les jours des femmes sont violentées, violées, battues. Et c’est toujours la même réponse que donnent nos « donneurs de leçons », nos sociologues, nos décideurs, nos autorités: la femme doit faire attention, elle doit-être prudente, doit sortir à des heures raisonnables, elle doit s’habiller comme ci, et pas comme ça, elle doit baisser les yeux, avoir peur des regards, de la confusion. Personne ne songe à dire aux hommes qu’il serait bon de dompter et de...

Lire la suite

MERCI MA SOEUR

«Si l’on tue par les armes l’homme qu’anime le Mal, ce dernier bondit hors du cadavre qu’il ne peut plus habiter et pénètre par les narines dilatées dans le meurtrier pour y reprendre racine et redoubler de puissance. C’est seulement quand le Mal est tué par l’Amour qu’il l’est pour toujours …» Questionné sur la guerre sainte, il avoue : « Personnellement je n’admire qu’une seule guerre, celle qui a pour but de vaincre en nous nos défauts… Parmi ceux-ci l’orgueil reste un des plus malfaisants » : « Notre planète n’est ni la plus grande ni la plus petite de toutes celles que Notre Seigneur a créées… Nous ne devons nous croire ni supérieurs, ni inférieurs à tous les autres êtres. « Les meilleures des créatures seront parmi celles qui s’élèvent dans l’amour, la charité et l’estime du prochain. Celles-là seront lumineuses comme un soleil montant tout droit dans le ciel. » L’humilité nécessaire conduit au sentiment de la fraternité humaine et à cette haute certitude que les chemins divers peuvent conduire à une unique Vérité. Grande et difficile leçon que refusent tous les fanatismes mais qu’inlassablement répétera le sage Frère en Dieu, venu au seuil de notre zaouïa, cellule d’Amour et de...

Lire la suite

Toi qui tues sans distinction

Toi qui tues sans distinction De races ou de religions Tu tues des femmes, des enfants Des hommes tout aussi innocents Des puissants t’ont manipulé Afin que tu deviennes un meurtrier Toi tu exécutes sans rien dire Oubliant qu’enfant tu aimais rire Crois-tu vraiment que tu à celui qui te gouverne ira Lui-même armer son bras Non il préfère des sbires comme toi Qui agissent et ne réfléchissent pas As-tu pensé à ta famille A la honte que tu leur imposes Comme une grenade qu’on dégoupille Jamais tu ne te mets sur pose Et puis as-tu au moins compris Que tu n’étais pas le seul en cause Ce prétexte religieux est une saloperie Ils veulent juste que leur loi s’impose Je crois aussi que tu as oublié Toutes ces familles qui sont en deuil A cause de toi elles ne font que pleurer La mauvaise porte tu as franchi le seuil Toi qui tues des êtres humains As-tu simplement compris Que tu n’es qu’un vulgaire assassin Qui n’iras jamais au paradis Quoi qu’on ait voulu te faire croire Les assassins sont toujours punis On t’a raconté des histoires Pour armer ton bras, simple d’esprit Car celui qui tue un humain...

Lire la suite