real-estate-tag-line

Transport maritime en afrique

Transport maritime en afrique Le transport maritime est l’épine dorsale du commerce international et un élément moteur de la mondialisation. Environ 80% du commerce mondial en volume, et plus de 70% en valeur est réalisé par la mer. Ces proportions sont encore plus élevées dans le cas de la plupart des pays en développement. Dans le même temps, les réseaux maritimes ainsi que les politiques et stratégies portuaires et maritimes sous-jacentes sont de plus en plus complexes à appréhender. La logistique est désormais une clef du développement. Dans la mondialisation en cours, le continent africain s’impose de plus en plus comme un acteur important, malgré ses faiblesses. Les grands opérateurs logistiques mondialisés sont confiants pour son avenir. Ils investissent dans les terminaux portuaires et sont des acteurs de l’amélioration des accessibilités intérieures. Il est important de poser la question des effets sociaux et politiques de cette évolution, qui place en concurrence ports, corridors et États. La seule vraie question est celle de la capacité de la logistique à contribuer au développement des populations africaines. L’Afrique est un continent aux nombreux atouts, aux nombreuses ressources naturelles malgré le coup de l’exploitation. On a des économies à fort potentiel. Enfin l’Afrique est...

Lire la suite

Afrique pour une agriculture prospère

«lutte contre la faim» Ces pays doivent impérativement diversifier leur économie, en améliorant notamment leur productivité agricole, l’Afrique étant à la traîne en la matière. Alors que la productivité a augmenté ailleurs dans le monde, grâce à l’optimisation des intrants agricoles et à l’adoption de nouvelles techniques, la plupart des pays d’Afrique subsaharienne se sont contentés d’augmenter leur surface agricole. Toute transformation du secteur agricole peut conduire à un progrès radical du continent africain. Cependant l’agriculture est intimement aux autres secteurs stratégiques du transport et de l’énergie. Les secteurs économiques sont en effet interdépendants les uns des autres. Pour stimuler le secteur de l’agriculture, il faut investir dans les routes pour faciliter le transport de la récolte et des produits finis des zones rurales vers les marchés. Il faut également investir dans l’énergie pour le traitement et la conservation des denrées, en particulier pour respecter la chaîne du froid nécessaire pour répondre aux nouvelles exigences alimentaires des consommateurs urbains. Les pays africains doivent prendre rapidement les mesures qui s’imposent pour s’adapter aux faibles prix des matières premières, rendre leur économie moins vulnérable aux chocs et développer de nouvelles sources de croissance durable qui profite à tous les Africains. Le développement...

Lire la suite

Quote

« Seul celui qui a connu la famine connaît le goût des aliments. »

Proverbe Camerounais - Jean Marc Henry
Quote

" Ne mets pas ton doigt entre l'écorce et l'arbre " Ce proverbe signifie qu'il ne faut pas s'interposer entre deux personnes très liées

Proverbe Camerounais