real-estate-tag-line

Pour le changement

Pour le changement:

Les conflits entre les peuples viennent de la séparation que les hommes mettent entre eux. Les hommes se reconnaissent similaires à certaines personnes et différents d’autres personnes. Ils font des distinctions.

Ils forment des groupes, des communautés, des clans. De la sorte, ils se rapprochent de quelques personnes, et ils se séparent des autres.

Il est possible de se reconnaître dans plusieurs groupes. On peut par exemple se sentir proche de ceux qui viennent de la même région, de ceux qui ont le même métier ou encore de ceux qui aiment la même musique.

Or par nature, l’homme préfère et privilégie ceux qui font partie d’un groupe auquel il appartient. Par conséquent, il est prêt à défavoriser, voire léser, les « autres », ceux qui ne font pas partie de son groupe.

Par exemple, on est plus attentif à ce que dit quelqu’un de son groupe, on lui apporte plus facilement notre aide, et on l’accepte plus facilement dans notre espace de vie.

La tendance à favoriser ceux dont nous sommes proches pose parfois problème dans la gouvernance des peuples. Quand les gouvernants sont issus d’un même groupe, ils peuvent chercher à favoriser leur groupe.

Les autres seront désavantagés. Il en résultera de la discrimination, et donc de la frustration et de la colère, d’où de possibles conflits sociaux.

Or les hommes sont tous enfants d’un même DIEU.

Toutes ces différences entre les hommes ne sont que mineures, en comparaison de leurs similitudes. Tous les hommes sont faits de la même façon.

Ils ont tous la même morphologie. Ils naissent et évoluent tous selon le même processus. Ils ont des pensées et des émotions similaires. Ils ont les mêmes besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vie humaine

Il est triste de constater que la société dans laquelle nous vivons classe les hommes en fonction de leur rang social, appartenance religieuse, ethnique où politique, l'apparence physique...

Nous avons été créés de la même manière, les circonstances de la vie ont fait de chacun ce qu'il est mais cela ne veut pas dire qu'un être humain est supérieur à un autre.
Il n'y a pas de super homme ou de sous-homme
La vie humaine a la même valeur.

J'ai une forte pensée aujourd'hui pour les handicapés à qui la vie ne fait pas de cadeau dans ce monde si cruel. La société les marginalise, ils sont vu comme des sous hommes et au delà de tout celà les autorités n'ont aucune politique d'insertion des handicapés.

Il y a des handicapés qui ont de très grands diplôme mais personnes ne veut les embaucher dans son entreprise oubliant que c'est parfois avec le cerveau qu'on travail et non les membres.

Il est triste de voir comment d'autres être humains traitent leurs semblables juste parce que la personne a un handicap. Personne ne connaît l'avenir, tu peux être valide aujourd'hui et un malheureux accident viendra basculer ta vie, nous sommes tous autant que nous sommes de potentiels handicapés.

Que les politiques pensent à leur insertion dans la fonction publique, dans le privé que les chefs d'entreprises ne les voient pas comme des boulets qui leurs feront perdre des chiffres d'affaires mais plutôt comme tout autre être humain. selon l'handicap il y a des postes qu'ils peuvent bien gérer.

Arrêtons d'écraser les plus faibles soutenons nous les uns les autres, aidons les handicapés autours de nous car c'est ensemble que nous ferrons un monde meilleur.
...

View on Facebook

Chers amis internautes !

Aujourd'hui encore je viens vers vous dans le soucis d'avoir un monde meilleur bâti sur des fondements inébranlables.

Nous sommes en fin d'année et il est important pour chacun de nous de faire un bilan. Qu'avons nous fait de cette année, de chaque opportunité que nous avons eu?

Cette année j'ai parcouru une partie du monde et j'ai pu comprendre que les peuples de toutes contrée font beaucoup d'effort pour s'en sortir les gens se battent et se débattent mais rien ne change.

Alors je me suis dit : est-il possible de réussir seul ?

Nous vivons dans un monde où les plus forts écrasent les faibles, les riches méprisent les pauvres. J'ai eu l'occasion de faire des safari en Afrique et une chose m'a marqué chez les animaux, ils marchent ensembles et se soutiennent.

Ce qui manque à l'humanité c'est l'union et la solidarité les uns envers les autres. Les hommes passent leur temps à se défier se torpiller et se haïr.

Il est important de se mettre ensemble se serrer les coudes car nous vivons dans un monde qui ne nous fait pas de cadeau. Notre force se trouve dans notre unité.

Sans perdre nos qualités distinctes et notre individualité nous devons aller vers une unité supérieure afin de construire une fraternité qui nous fera gagner car aucune organisation ne peut résister et faire face à un peuple uni.

Dans nos pays les politiciens nous manipulent volent les ressources du pays car nous sommes occupé à faire des histoires entre nous.

Le jour où nous allons comprendre que nous devons marcher d'un même pas parler d'une même voix et être un, nous changerons ce monde.
...

View on Facebook